Qu’est-ce-qu’un vin bio ?

Depuis son premier lancement jusqu’à aujourd’hui, le vin bio n’a cessé de susciter une série de débats auprès des consommateurs. De quoi s’agit-il réellement ? Ce type de vin présente-t-il un goût spécifique ? Quels peuvent être leurs défauts et leurs qualités ? Voilà autant de questions qui reviennent régulièrement lorsqu’on parle de vin biologique.

Vin bio : de quoi s’agit-il exactement ?

Comme son nom le démontre clairement, il s’agit d’un produit qui résulte d’une démarche ou plus précisément d’un procédé de fabrication purement biologique ou écologique. Il a été de ce fait conçu de façon à respecter l’environnement. À titre indicatif, pour avoir une certification bio, les producteurs ne doivent en aucun cas utiliser des produits chimiques comme les engrais, les pesticides dans leurs vignes. Dans ce sens, les vignerons doivent en premier lieu s’engager à n’utiliser que des produits authentifiés bio. Autrement dit, ce type de vin provient des raisins cultivés intégralement en agriculture écologique ou biologique. Cela dit, les sites de productions font l’objet d’un contrôle rigoureux au moins une fois par an. Le but étant de conserver l’authentification ou la certification bio.

Comment reconnaître un vin biologique ?

L’étiquette est désormais le seul moyen universel qui permet de reconnaître un vin bio. En effet, un vigneron ne manquera pas de mentionner sur chaque bouteille « vin biologique ». Pour information, sachez que le label AB établi depuis l’année 2012 n’est plus désormais obligatoire, même si certains producteurs continuent de le mettre sur la bouteille. Une mention facultative qui a donné naissance à un nouveau label, qui cette fois-ci est strictement obligatoire, à savoir le « label bio européen ».

Reconnaître un vin bio à travers son goût

Il est tout à fait possible de reconnaître un vin biologique à travers son goût. En effet, lorsqu’il est bien fait, il se distingue largement des autres types de vins avec sa majorité plus savoureuse et notamment son goût plus digeste. Dans cette optique, pour reconnaître par exemple un bon vin blanc bio, vous percevez tout au début de la dégustation une saveur spécifique qui ne se construit pas sur le goût d’un alcool, mais plutôt sur une densité de saveur bien particulière. En résumé, un vin bio vous offre un volume très inhabituel, ni sucré, ni brûlant. Dès l’entrée en bouche, vous ressentez à coup sûr dans cette variété de vin la vraie qualité des raisins issus d’un champ de vignoble purement biologique.

 

Acheter une cave à vin, oui mais pour quel type de conservation ?
Comment conserver le vin sans avoir de cave ?