Qu’est-ce qu’un spiritueux ?

Le terme de spiritueux est généralement connu de tous, mais il n’est souvent pas maîtrisé par la majorité des gens. Les premières images qui viennent généralement à l’esprit tous lorsqu’on en parle sont la vodka, la liqueur, la tequila, le cognac, le rhum, etc. Quelle est alors cette boisson qui fait parler tant d’elle ? Pour mieux la connaître, faisons alors un petit tour d’horizon sur le sujet.

Comment obtient-on une boisson spiritueuse ?

Le spiritueux est une boisson alcoolisée qui s’obtient grâce à un processus de distillation qui est généralement suivi de la macération ou de l’infusion de matières premières agricoles comme les fruits, les fleurs, les herbes, les plantes, etc. En gros, c’est cette technique qui différencie les spiritueux des boissons alcoolisées classiques obtenues par fermentation tels que le vin, la bière ou encore le cidre. En outre, il convient de préciser que les spiritueux sont divisés en deux grandes familles. D’abord, il y a ce qu’on appelle les boissons spiritueuses « simples » plus communément connues sous l’appellation « d’eau-de-vie ». Ceux-ci proviennent des processus de distillation et regroupent les boissons telles que la tequila, le rhum, le whisky, l’armagnac ou encore le cognac. Ensuite, on a les boissons spiritueuses dites « composées » qui proviennent des substances végétales auxquelles on a ajouté une eau-de-vie ou de l’alcool neutre. La plupart d’entre elles sont vieillies en fût et se consomment seules ou en cocktail.

Le spiritourisme en France

Le spiritueux est une boisson qui a su faire connaître l’Hexagone au-delà de ses frontières si bien qu’une forme de tourisme de découverte économique appelé spiritourisme a vu le jour. Tout comme pour l’oenotourisme qui est basé sur la coopération entre les acteurs du tourisme, des structures hôtelières et de la culture, il en est également même pour le spiritourisme. L’activité en question consiste donc à faire découvrir aux voyageurs les sites de production pour admirer les coulisses de la préparation de ce breuvage extraordinaire. Les touristes peuvent même déguster les produits. Il faut savoir que la visite des entreprises spécialisées dans la fabrication de boissons spiritueuses attire plusieurs milliers de personnes tous les ans en France.

L’enjeu économique apporté par les spiritueux en France

En 2008, on a recensé que plus de 371 millions de litres de spiritueux ont été consommés sur le territoire français. Les boissons les plus vendues cette année-là étaient les whiskies et les anisés qui représentaient respectivement près de 37 % et 29 % des ventes. Ce chiffre s’abaissera en 2013 et passera à environ 350 millions de litres avec toujours en tête le whisky et toujours suivit des anisés. Par ailleurs, il convient de noter que le secteur des spiritueux et des vins est le troisième contributeur net de la balance commerciale en France.

Rhums agricoles, traditionnels, blancs, ambrés : les différents types de rhums
Choisir une bonne vodka : les meilleures se boivent pures !