Comment se former aux métiers du vin ?

Formation vin

Auparavant, le monde du vin n’ouvrait ses portes qu’aux amateurs pour qu’ils puissent découvrir tous les secrets de la dégustation. Aujourd’hui, cela a bien changé. En effet, de plus en plus de personnes s’y intéressent et veulent même transformer cette passion en métier. De plus, le secteur vitivinicole regroupe de nombreux métiers, partant de la fabrication à la commercialisation.

Quels sont les métiers du vin ?

Les passionnés du vin sont nombreux en France et partout dans le monde. Les métiers de ce secteur sont eux aussi très nombreux, partant de l’ouvrier viticole au responsable marketing. En plus des métiers techniques, certains postes sont spécialisés dans la vente et la gestion. Les instituts supérieurs qui proposent une formation vin et spiritueux sont nombreux. Pour devenir vignoble ou ouvrier viticole, vous devez avoir plusieurs compétences afin de prendre en charge la culture du vin. L’ouvrier tractoriste s’occupe du travail du sol et des épandages. Le chef de culture encadre tous les travaux de la vigne. Le caviste s’occupe, quant à lui, des opérations de vinification, tandis que le maître de chai vérifie que les normes d’hygiène et de sécurité soient bien respectées. L’œnologue est une personne qui doit avoir toutes les compétences nécessaires pour maitriser toute la chaine, des étapes de vinification jusqu’aux assemblages. Quelquefois, il peut même prendre en charge la dégustation.

Quelles formations suivre pour travailler dans le secteur du vin ?

Le secteur du vin est très exigeant et possède des métiers spécifiques. Plusieurs formations existent et couvrent l’ensemble des étapes du travail. Pour les Master, vous avez le choix entre suivre des formations en alternance ou en continu, à partir du bac+3 ou +4. Les Masters spécialisés sont, quant à eux, accessibles avec un bac+5. Les cours de la formation en œnologie sont axés sur deux sujets importants, à savoir : le produit et le management, en vue de s’assurer que l’étudiant maîtrise bien les marchés des vins et spiritueux. La première partie est focalisée sur la viticulture en général et la deuxième, sur le commerce international et la gestion viticole. Les étudiants partent généralement en voyage d’études dans les plus grands vignobles du pays. La majorité des cours sont en anglais, étant donné que le marché du vin touche l’international. Après ces formations, l’étudiant peut devenir ingénieur en management de vins et spiritueux, responsable marketing ou encore Community Manager pour commercialiser du vin sur internet. Une école de commerce de vin forme notamment des spécialistes aptes et en mesure d’assurer leurs missions dans un environnement concurrentiel.

Devenir vigneron

Vigneron est le métier le plus connu dans le monde du vin. Son travail est plus complet que celui du viticulteur. Il est présent durant toutes les étapes de l’activité viticole. En général, il prend en charge toute une parcelle de vignes. Il s’occupe de planter, de mettre en place les vignes et de les aider à pousser. En plus de se charger de la récolte et de la vendange, il est présent lors de la transformation du raisin en vin. Il encadre le soutirage et la mise en vente des produits. Pour devenir vigneron, il faut avoir plusieurs compétences. En premier lieu, il faut être polyvalent. Pour cela, il faut connaître, entre autres, toutes les informations techniques sur le vin, en plus d’avoir des compétences professionnelles et commerciales. Notez qu’un vigneron doit gérer une entreprise et la vente de produits. Une endurance physique est aussi nécessaire, étant donné que le professionnel aura à travailler en plein air et de bonne heure. Plusieurs diplômes dans le domaine agricole permettent de suivre une formation spécialisée, allant d’un niveau bac à un bac+5. Si le métier vous intéresse, vous pouvez, par exemple, choisir le CAP agricole Métiers de l’agriculture production végétale, le bac pro CGEVV (conduite et gestion de l’entreprise vitivinicole) ou encore le BPA travaux de la vigne et du vin. Intégrer une école de vin est toujours une bonne option.

Devenir sommelier

Le sommelier est le professionnel qui, pour chaque bouteille de vin, connaît le verre à utiliser, l’année et le nom. Il œuvre directement au contact des acquéreurs. Voilà pourquoi il travaille le plus souvent dans un restaurant gastronomique et prend en charge tout ce qui touche au vin dans l’établissement. Outre les clients, il conseille le chef de cuisine lorsque celui-ci élabore les menus. Un sommelier doit avoir l’odorat et le palais développés. Au quotidien, son travail consiste, avant tout, à reconnaître le nom, l’année et les parfums des vins à partir de leurs gouts et de leurs odeurs. Un sommelier se doit d’être toujours présentable et en tenue en présence des clients. Étant donné qu’il est l’intermédiaire entre l’établissement et les producteurs, il doit savoir négocier le bon prix et choisir les bons crus. Parler plusieurs langues est un atout indéniable. Pour accéder à ce métier, suivre une formation en restauration-hôtellerie – courte durée reconnue par l’État est un bon début. Cependant, se lancer directement dans l’un des cursus proposés en école de vin est le plus adéquat. En outre, il est possible de suivre une formation pour obtenir un Brevet Professionnel sommelier, après avoir obtenu le CAP Service de restaurant.

Comment déboucher rapidement les bouteilles ?
Le Porte Bouteille, un accessoire hors du commun