Pourquoi certains vins blancs sont ils liquoreux ?

Le vin est le mélange de quelques ingrédients comme : le sucre, l’acide, l’alcool et 80 % de la masse totale du jus de fruits. Il existe plusieurs sortes de vins : ceux qui sont liquoreux, ceux qui sont doux, ceux qui sont rouges, ceux qui sont rouges. Plus ces quatre cités au-dessus, il y a d’autres constituants dans le vin comme des anions ou certains ions ; des minéraux comme potassium, sodium, magnésium, zinc, cuivre et manganèse ; les polyphénols qui sont des noyaux phénols. Parlons du type de vin liquoreux : qu’est-ce que ce vin et quelle est sa particularité ?

Le vin liquoreux et son histoire

C’est un type de vin fabriqué avec des raisins blancs très murs qui ont une forte quantité de sucre. Rarement, les fabricants de vin utilisent des raisins noirs. C’était en 1836 que le monde du vin blanc liquoreux commençait et seuls les gens du grand château peuvent en boire. Mais lorsque les Sauternes une sorte de ce vin apparaissait, c’est là que les autres ont l’audace d’en gouter. Ils emploient plusieurs techniques pour que le vin ait différents goûts selon le type de raisin utilisé comme le passerillage sur souche et hors souche, le vin de glace et la pourriture noble.

Les régions qui produisent du vin liquoreux

La France produit plus de 5000 hectares de vin liquoreux comme les sauternes, le Jura, l’Alsace, la Touraine. En Hongrie, un seul type de cette bonne liqueur appelée Tokaji Aszu qui est réservé pour les grands rois comme Louis XV qui ont déclaré qu’on l’appellera vins des Rois ou Rois des vins. En Suisse, voici quelques exemples comme la petite arvine, l’humagne blanche, le malvoisie. En Allemagne, on trouve des vins très réputés comme Auslese, ainsi que le fameux Beerenauslese. En Autriche, il y a le Trockenbeernauslese, et le Spätlese. Enfin, au Canada et Luxembourg.

La particularité de quelques vins liquoreux

La production des sauternes dépend de cinq critères comme le sol où on plante la vigne qui doit être riche en argile et calcaire, le climat qui doit être océanique, la production du champignon dû au changement des raisins qui devient pourris appelé Botrytis Cinerea qui est sensible à quatre cépages, la rivière Ciron qui apporte l’humidité nécessaire, enfin de la pourriture noble. Le bordelais qui est particularisé par son goût mielleux par rapport aux sauternes, mais on utilise le même principe de fabrication. Mais il devient moelleux si on le met dans un climat et une place plus petite que ceux proposés avant.

 

Vins et cidres de glace : en quoi ça consiste ?
Alternatives au champagne : les vins pétillants